La naissance de l’Association

Nobel Lawson, le Président de l’Association, a vécu au Togo jusqu’à l’âge de 30 ans. Arrivé en France pour pratiquer le tennis de table de haut niveau, il souhaite mettre du lien entre son pays de naissance, ses racines et le pays qui l’a accueilli. Son projet de départ est de favoriser le développement du sport dans son pays, qui n’est doté d’aucun complexe multi-sport fermé.

En août 2011, il se rend avec sa conjointe au Togo, sur le Canton d’Aflao Sabgbado, en périphérie de la Capitale, en vue de prospecter les besoins sur ce Canton, visiter les structures existantes et échanger avec les Chefs de village et responsables de structures.

pic_0053
cimg0665

A l’issue de ce voyage, Nobel Lawson & Catherine Tostivin fondent l’Association “Terres d’Entraide ASSJC” en novembre 2011.

Ils s’entourent d’amis désireux d’apportent leur énergie et leurs compétences.

 

 

Les valeurs de l’association

L’Association « Terres d’Entraide ASSJC » a pour objectifs de mener des actions en faveur de la population du Canton d’Aflao Sagbado dans les domaines de la santé, de l’éducation, du sport et de la culture

 L’adhésion à une association est un acte d’engagement qui implique des droits et des obligations. Cette Charte pose les bases des valeurs communes que nous souhaitons véhiculer ainsi que des règles de bonne conduite à respecter, par nos membres adhérents sur le continent français mais également par nos partenaires togolais, sur le Canton d’Aflao Sagbado.

Valeurs de l’Association « Terres d’Entraide ASSJC »

PARTAGE – RESPECT – DIGNITE – BENEVOLAT 

 1.     Engagements des adhérents de l’Association en France

  •  Soutien financier, matériel et/ou logistique d’actions susceptibles de favoriser le développement du Canton d’Aflao Sagbado dans les domaines de la santé, de l’éducation, du sport et de la culture. Ces actions seront menées conjointement par les bénévoles adhérents en France et par nos partenaires de projets sur le Canton, dans le respect de la culture et des traditions togolaises.
  • Préférence donnée à la main d’œuvre togolaise pour tous  travaux et tout achat pouvant se faire sur place.
  • Mise en place de chaque projet dans un climat constant d’écoute et de dialogue, favorisé par la désignation d’un porteur de projet sur le Canton.
  • Engagement à ne pas faire d’ingérence politique et/ou religieuse.
  • Volonté de construire des relations fortes et durables fondées sur la confiance réciproque, la transparence et le respect des engagements mutuels.

2.     Engagements des partenaires togolais sur le Canton d’Aflao Sagbado

  •  Respect des valeurs de l’Association et garantie de l’affectation des actions menées à destination de la population locale, sans aucun critère de discrimination.
  • Accueil des bénévoles de l’Association en déplacement sur le Canton dans de bonnes conditions (qualité d’hébergement, conditions sanitaires, vigilance sur la sécurité des personnes et de leurs biens).
  • Engagement à ne pas se servir de l’Association en vue de favoriser leurs intérêts personnels, professionnels ou ceux d’une tierce personne.
  • Suivi et traçabilité des marchandises envoyées par l’Association du port de Lomé jusqu’à leur affectation finale (tenue d’un registre permettant cette traçabilité).
  • Aide à la mise en place d’une dynamique par le Chef Canton impliquant :
    • La mise en place d’actions en faveur de l’Association et la participation de la population locale à ces actions ;
    • La proposition de projets prioritaires en lien avec l’objet de l’Association et l’aide au diagnostic, à la mise en place et à l’évaluation de chacun des projets.

3.     Engagements mutuels

  •  Respect mutuel des cultures françaises et togolaises.
  • Echanges et partage des compétences et des savoir- faire, en favorisant le déplacement de personnes susceptibles de contribuer à la mise en place de projets et/ou à la formation d’un public en lien avec le projet.
  • Communication  régulière, suivie et transparente sur le déroulement des actions en cours, assurée par un porteur de projet sur le Canton en lien avec le Bureau de l’Association en France.
  • Participation à l’évaluation de chaque action réalisée, assurée par un porteur de projet sur le Canton en lien avec le Bureau de l’Association en France.
  • Partage des pouvoirs entre les membres de l’Association et la population du Canton, représentée par le Chef Canton, sans qu’un rapport dominant/dominé n’influence les prises de décisions ou les mises en place de projets.
  • Dans la mesure du possible, réalisation de projets dans le respect du développement durable et d’une co-habitation harmonieuse entre l’homme et son environnement.